enquete-mortalites-2018-19-banner

Depuis plusieurs années lors de la première visite de printemps nous observons de plus en plus souvent des colonies mortes dans nos ruchers. Inféstation par le varroa, disette éstivale, environnement pollué, colonies trop faibles à l'entrée de l'hiver... les causes sont souvent multiples.
Pour mieux connaître l'état du cheptel et comprendre les raisons les plus probables des pertes lorsqu'il y en a, nous organisons une enquête auprès de nos adhérents et de ceux d'autres syndicats. 
Notre questionnaire en ligne prend moins de 5 minutes à compléter et les résultats sont traités de manière anonyme.
Que vous ayez des pertes ou non, il est important que vous participiez.

Vous pouvez répondre au questionnaire en cliquant ici

Pour mémoire, l'enquête réalisée en 2017/18 avait montré que 3 apicluteurs sur 4 étaient touchés, et ils avaient perdu en moyenne 1 ruche sur 3.